Retour Index

Suite : Delhi, Le fort rouge

Le Qûtb Minâr (prononcé "Qutub"), c'est cette immense tour du XIIème siècle construite au coeur de Delhi.

L'origine de la tour est encore inconnue : pour certains, il s'agirait d'une tour de la victoire représentant le début du pouvir musulman sur l'Inde, pour d'autres il s'agirait d'un minaret de la mosquée présente sur ces mêmes lieux.

Cette tour est la plus grande l'Inde et la troisième du monde musulman : 72,5 mètres de haut, un diamètre de base d'un peu plus de 14 mètres, et d'un diamètre au sommet de 2,7 mètres.

La tour est construite en grès rouge sur les premiers niveaux, et en marbre blanc sur les deux derniers étages.

Elle est ornée de motifs décoratifs et de vers calligraphiés du Coran.

Le site de Qûtb Minâr comporte de nombreux autres bâtiments, dont une mosquée et un pilier de fer.

Le pilier de fer est une curiosité :
il date du IVème siècle, mesure 7 mètres avec sa partie enterrée, pèse 6 tonnes, et résiste depuis plus de 1600 ans à la corrosion.

C'est d'ailleurs cette particularité qui fait que l'on trouve toujours ce pilier datant d'avant l'islamisation de l'Inde, les envahisseurs musulmans n'ayant pas osé détruire un monument dont la résistance à la rouille ne pouvait être que d'origine divine.

Pour les moins croyants, les analyses du XXIème siècle semblent montrer que le pilier se compose d'un film protecteur qui s'est formé de façon catalytique du fait de la présence d'une haute teneur en phosphore dans le fer, jusqu'à 1% à comparer au 0,05 que l'on trouve couramment dans le fer actuellement. Cette teneur est le résultat du travail des artisans indiens de cette période, qui pour leur fabrication de l'acier, transformaient le minerai de fer en acier en une seule étape en le mélangeant avec du charbon de bois (source wikipedia).

La mosquée est un mélange de construction de style indien et musulman.

Retour Index Suite : Delhi, Le fort rouge